La vengeance des Quick

photoLe 7 février dernier, on vous contait un scénario catastrophe. Paris-Turf s’inspirait même d’Hitchcock pour illustrer les lourds rebondissements qui ont coûté les deux premières places à nos deux « U » dans le prix Jean Le Gonidec (Groupe II).

Aujourd’hui, c’était la revanche. En piste pour une épreuve similaire, ces deux-là étaient cette fois bien en main. Franck Nivard s’envole dominer la course. Up and Quick attend patiemment. Jusqu’au dernier tournant.

Unique Quick réalise son meilleur chrono sur la distance (1’12″5 – 2.700 m). Up and Quick, quant à lui, finit aussi vite qu’une fusée, ne laissant aucun répit à Une Fille d’Amour (3ème) et Un Mec d’Héripré (4ème).

Remporter la première et la deuxième place d’un Groupe II est une joie immense. Certains diront qu’il est un peu tard, mais rassurez-vous mieux vaut tard que jamais. Les pendules affichent l’heure exacte.

 

Une réflexion au sujet de « La vengeance des Quick »

  1. Ping : Comme un Big Bang | Écurie Quick Star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>