Ceci explique cela

Il y a des jours avec et des jours sans.
Des objectifs remplis et d’autres manqués.

Ne cachons pas notre déception. L’édition du Prix d’Amérique 2016 était une course visée, nous y croyions dur comme fer, même face à l’invincible Bold Eagle.

Nous pensions que le choix du bonnet fermé avait été mauvais, qu’il avait produit l’effet inverse. JMB l’a senti dès le départ, au moment de la volte, Up n’a pas réagi à son habitude, ce qui lui a fait perdre des rangs. Et comme JMB l’a déclaré après course : ‘Dans un Prix d’Amérique, le positionnement dès le départ est déterminant pour la suite de la course’.

Une fois recollé, se retrouvant dans le dos de Bold Eagle, Up and Quick reste en 3e épaisseur pendant un très long moment, trop long pour une telle course. Tout en produisant un gros effort, il finit par se ranger à deux, disputant ainsi la montée en tête avec Bold Eagle.

JMB a senti qu’il n’irait pas braver la victoire. Il a donc laissé le cheval terminer sa course gentiment sans le solliciter davantage. Ce qui explique pourquoi le cheval s’est « arrêté ».

Je pense à vous tous qui, en tribune ou derrière votre écran télé, avez dû être déçus par ce finish qui fait pschiiitt. On s’attendait à un autre match, à un autre combat que celui-là.

Retour au box. La première chose que l’on se demande à ce stade c’est : est-ce que le cheval va bien ? S’est-il passé quelque chose pendant la course ? A t-il mal quelque part ? Le retour dans les écuries nous a confirmé qu’il n’y avait rien à signaler, le cheval ne soufflait pas plus que ça.

Comme après chaque grande course, une batterie d’analyses a été effectuée et aujourd’hui le verdict est tombé : il a été décelé une fracture de l’ilium. Certainement présente depuis quelques jours, il est très étonnant qu’Up and Quick ait pu livrer une aussi belle course. Il faut être brave et sacré compétiteur pour trotter comme il l’a fait alors qu’il était blessé !

Ces résultats nous obligent à l’immobiliser un mois au box, l’empêchant évidemment de poursuivre le programme prévu pour le meeting d’hiver…

Le point positif qui nous rassure tous : ce genre de facture (très fréquente chez les galopeurs) se répare très bien et le cheval n’en gardera aucune séquelle.

En attendant, merci à tous pour vos gentils messages de soutien. Il est si bon de sentir qu’Up and Quick a de véritables supporters, je parle de ceux qui sont à ses côtés en temps de victoire mais aussi de défaite, dans les bons et les mauvais moments.

Pour ceux qui savent : c’est aussi ça « les courses » !
N’oublions pas que c’est un sport, avec des concurrents, des champions, ils l’étaient tous ce jour-là.

N’oublions pas non plus qu’Up and Quick ne démérite pas, qu’il reste un être vivant et non une machine infaillible (qui n’existe que dans les gros titres).

Enfin, à tous les détracteurs, n’oublions pas sa carrière qui à ce jour démontre qu’Up and Quick n’a plus rien à prouver à personne, pas même à ceux qui doutent encore.

• 1er Grand Prix de Paris 2015 (Groupe I)
• 1er Prix d’Amérique Opodo 2015 (Groupe I)
• 1er Prix de Paris 2014 (Groupe I) Record de la course 1’13″8 sur 4150m
• 1er Criterium des 5 ans (Groupe I) en 1’11″5 sur 3000m (record du monde)
• 2ème Prix d’Amérique 2014 (Groupe I)
• 3ème de l’UET (Groupe I) en 1’14″1 sur 2600m à 4 ans
• 3ème Critérium Continental (Groupe I) en 1’10″7 sur 2100m à 4 ans

• 1er Prix Ténor de Baune (Groupe II)
• 1er Prix Louis Jariel (Groupe II) en 1’11″8 sur 2175m
• 1er Prix Jules Thibault (Groupe II) en 1’14″1 sur 2700m à 4 ans
• 2eme du Prix de Bourgogne 2014 (Groupe II)
• 2ème du Prix de Bretagne 2013 (Groupe II)
• 2ème Sweden Cup (Groupe II) en 1’09″7 sur 1609m (record du monde)
• 2ème Prix Albert Demarcq (Groupe II)
• 2ème Prix Henri Levesque (Groupe II)
• 2ème Prix Ovide Moulinet (Groupe II)
• 2ème Prix de Croix (Groupe II)

En attendant qu’Up and Quick se remette vite, MERCI.
On vous donne des nouvelles très vite sur la page Facebook.

 

Charlotte & Philippe Delon

 

 

Objectif Prix d’Amérique : c’est parti !

upandquick-douche

Après l’effort, le réconfort…
La préparation continue et se renforce aujourd’hui avec une 4ème place prise dans le Quinté du jour (Prix de Bourgogne – Groupe I).

Une bonne course qui permet à Up and Quick de s’ouvrir les poumons comme il faut.

Il reste désormais 1 mois pour parfaire sa condition jusqu’au tant attendu Prix d’Amérique. Beau match en perspective !

On compte sur vous pour le soutenir, merci d’ores et déjà à vous tous de nous soutenir, notamment sur Facebook.

 

 

You are the one…

You are the one, for me, for me, formidable !
C’est sur cet air que l’on se réveille en ce lundi matin chez les Quick…

Et si vous vous demandez quand même pourquoi on l’aime :

Parce que l’année dernière, il avait réussi un coup de maître :

Qu’entre temps, il a gagné le Prix d’Amérique :

Et qu’hier, il a non seulement remporté le Prix de Paris pour la deuxième année consécutive, mais il l’a fait avec brio en battant son propre record de vitesse sur les 4150 mètres du plateau de Gravelle (1’13’5)

T’es un sacré champion Up and Quick.
Un débouleur, un rouleau compresseur, un extra-terrestre, un vrai, un dur.

Bravo Franck Leblanc pour tout ce travail, à Jean-Michel Bazire pour ses mains de maître, à Jenni Sorjonen qui s’en occupe tous les jours si bien, à Jean-Yves et Céline Lhérété qui vont dans quelques jours chouchouter le bel étalon…

Merci aux supporters de lui faire un peu plus confiance à chaque fois…

Quelle équipe !

 

Prix d’Amérique 2014 : une belle 2ème place pour Up and Quick !

up-and-quick-prix-damerique-2014

A ce niveau là, ça se passe sûrement de commentaires…
Les images parlent d’elles-mêmes, suffisent à prouver qu’Up and Quick est bel et bien un cheval de Prix d’Amérique, un cheval qui peut partir tête corde, tenir la distance, donner tout ce qu’un cheval de 6 ans peut donner…

Merci de l’avoir soutenu jusqu’au bout.
Bien sûr, laisser la victoire à quelques mètres du poteau laisse un petit goût amer… mais Maharajah a tiré une belle révérence et l’année prochaine – qui sait – Up and Quick reviendra remporter l’Amérique !

 

On n’a pas toujours bon

save-the-quick-cornulier

Parfois, on oublie que les courses ont toujours quelque chose d’imprévisible…

On fait tout pour que ça marche : préparer le programme, choisir le bon jockey, lui donner la meilleure préparation… jusqu’au jour J où les meilleures conditions de courses sont réunies et pourtant. L’objectif est manqué, on passe à côté.

‘On’, c’est son cercle rapproché évidemment mais je pense aussi à Save, qui méritait de compter le Cornulier à son déjà bien joli palmarès.

Ma Save, tu n’as pas démérité, aujourd’hui tu étais juste fatiguée !
Tu as été brillante dans le Prix de Belgique, mais ce n’était peut-être pas qu’une promenade de santé.
Aujourd’hui, tu n’as pas pu montrer le meilleur de toi-même, qui tu es vraiment.
Et on aurait dû s’en douter…

 

Up and Quick en route pour l’Amérique !

up-and-quick-tenor-de-baune

Il y avait l’émotion des grands jours… un groupe II ce n’est pas tous les jours.
Il y avait l’émotion de la victoire… un pass pour le Prix d’Amérique ce n’est quand même pas rien…
Il y avait l’art et la manière de gagner, ferré, oeillères pas descendues, Up and Quick gagne à la manière des forts… Lire la suite

Quand Up and Quick fait sa rentrée…

La première épreuve préparatoire au Prix d’Amérique, le Prix de Bretagne, est toujours une grande épreuve. Certains confirment leur progression, d’autres déçoivent. D’autres encore, comme Up and Quick y font leur course de rentrée… Et quelle rentrée !

Suite aux commentaires plus que décevants après le Criterium des 5 ans, même si course de rentrée il y avait samedi, inutile de se mentir, Up and Quick était attendu au tournant.

Et c’est remarquablement qu’il a tourné, se relançant dans la ligne droite pour raccrocher à un Uhlan du Val en grande forme.

Joie. Excitation. Et Bouche cousue !

Comme un Big Bang

unique-quick-prixdeselection

Il y a des histoires que l’on voudrait oublier, des scénarios que l’on voudrait réécrire. Se souvenir que la vengeance des Quick finit toujours par mettre un terme à cette malchance ne suffit pas. Aujourd’hui, c’est une déception unique… Car des courses, nous en avons perdues. De nombreuses fois et à de nombreuses reprises j’ai entendu de mes oreilles attentives : « Oh, allez, c’est les courses », « Ça sera pour la prochaine ». Cette fois, pour le Prix de Sélection édition 2013, la consolation est bien maigre. Lire la suite

La vengeance des Quick

photoLe 7 février dernier, on vous contait un scénario catastrophe. Paris-Turf s’inspirait même d’Hitchcock pour illustrer les lourds rebondissements qui ont coûté les deux premières places à nos deux « U » dans le prix Jean Le Gonidec (Groupe II). Lire la suite

Up and Quick, fidèle au podium

up and quick quickstar criterium continental

À chaque fois, je fais de mon mieux. J’attends, légèrement caché, je les guette, j’attends le bon moment, le sprint final, j’adore ça. Dans le Criterium Continental édition 2012 cela n’a pas manqué. J’ai sorti mes tripes dans la ligne d’arrivée, j’ai donné tout ce que j’avais pour décrocher la troisième place. Comme dans le Grand Prix de l’U.E.T. Appelez-moi Up and Quick le fidèle au podium.

PS. J’en profite pour battre mon record de vitesse : 1’10″7 (2100m autostart).

Tango Style

tango-style

Alors que tout le monde avait plus ou moins – mais plus plus que moins – enterré Tango Quick, ce dernier a signé son 5ème succès en 8 essais sur les 2175 mètres de la grande piste de Vincennes dans le Prix Jules Lemonnier (Groupe II).
Simple formalité, histoire de rappeler qu’il n’a pas l’intention de se faire oublier.

Lire la suite

Presque millionnaire…

save the quick prix de beaugency©Scoopdyga

On ne parlait que de Marielles, Le Cannibale et Onyx d’Em… Et moi, Save the Quick, rendant 25 mètres, force est de constater que j’étais loin d’être la préférée des pronostiqueurs. Que ça fait du bien de ne pas être favorite. Courir sans pression. Sans flash. Et prouver à mes driver, entraîneur et propriétaire que je suis bien une championne. Que je peux encore les surprendre. Moi la fille de Jasmin de Flore. Finir de toutes mes forces. C’est propre, net et précis. 1″13’1 sur un 2875 mètres quand Roxanne marchait 1″14’3 l’an dernier. J’égale le record de la piste détenu depuis 2005 par Kito du Vivier. Je suis plutôt contente de moi. J’ai raison non ?

 

Un Quick succède à un Quick

upandquick

Depuis peu sous l’entraînement de Franck Leblanc, Up and Quick gagne son premier groupe II (Prix Jules Thibault) !

Après que la virtuelle 2ème place dans le Critérium des 4 ans lui passe sous le nez à la suite d’un incident dans le dernier virage, enfin un premier semi-classique pour lui…

Et demain ?

Meeting hiver 2011-2012 : Tango, Save The Quick, Unique Quick

Ce meeting d’hiver 2011-2012 aura été incroyable : 5 Groupes I et 6 Groupes 2 remportés par Tango Quick, Save The Quick et Unique Quick.
Retour en images.

Lire la suite

Save The Quick fait de l’oeil à la caméra

Pour le Prix de Paris (Groupe I), Save The Quick a été équipée d’une caméra embarquée. À son sulky Pierre Vercruysse, le parcours n’est pas forcément heureux. Et comme on est assez superstitieux… la caméra ne la suivra plus de sitôt !

Lire la suite