Tango Quick s’en va au vert

tango-quick232

Il y a parfois des phénomènes que l’on ne s’explique pas.

Tango Quick nous a donné nos premières joies, nos premiers émois et tralala.
Il nous a tant fait vibrer lorsqu’il a performé dans le Prix Camille de Wazières, le Prix Henri Ballière, le Prix Legoux-Longpre, le Prix Philippe du Rozier, le Prix Emile Riotteur, Léon Taquet, Camille Blaisot, Herve Ceran-Maillard, le Prix Jules Lemonnier.
Tous des Groupes 2. Pour ne citer qu’eux.

Et puis, le sacre en juin 2011, lorsqu’il a remporté le Prix du Président de la République, qu’il obtient une belle 3e place dans le Prix des Elites, qu’il fait son possible dans le Cornulier, qu’il remporte l’Ile de France.
Autant de Groupe 1, ce n’est quand même pas rien.

Ah, tu nous en auras donné du plaisir… Toi de qui on disait qu’il y avait mieux qu’Hasting comme père. C’était sans compter sur les excellentes origines de ta mère, et de ta grand-mère semi-classique. Toi, tu auras fait tellement plus que ce que l’on imaginait (782 800 € de gains).

Champion, on a tout fait pour que tu ne souffres pas. Mais aujourd’hui tu sembles fatigué et il est temps pour toi d’aller te reposer. On espère que tu feras à ton tour un bon papa et que tes petits brilleront autant que toi sur la piste.

Déjà tes premiers produits, les « D », s’annoncent prometteurs.

Va t-en danser maintenant.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>